Pigeon maroc, Forum Maroc

Pigeons et Maroc !
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Moteur de recherche du forum

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Double veuvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Facebook Jamal
Nombre de messages : 2335
Ville : Tanger
Téléphone : 0620 56 15 08
Nom : Jamal
Prénom : Eddine
Association : AAPC
Points : 3883
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Double veuvage   Lun 4 Juin - 11:20

Double veuvage


En Janvier 2006, une mesure particulière a été prise par la KBDB (Fédération colombophile belge).
Dès lors, il n'était plus autorisé de jouer les (vieilles) femelles dans des concours distincts.
Cela signifiait un changement important dans l'histoire du sport colombophile, étant donné que les Belges jouaient leurs pigeons dans les catégories suivantes depuis que ce sport existait:
- Mâles
- Yearlings
- Femelles
- Jeunes et ... jusqu'à présent, il y avait même une autre catégorie: les deux ans.


«Pourquoi toutes ces compétitions distinctes? » Vous demandez-vous.


Tout a une raison et celle-ci est simple:
Les vieux pigeons étaient censés être supérieurs à ceux d'un an et les mâles étaient considérés comme meilleurs coursiers que les femelles.
Les gens pensaient que les concours seraient plus équitables pour les femelles et les pigeons d'un an s'ils n'avaient pas la concurrence des vieux pigeons mais avaient leur propre concours. Et si quelqu'un avait une excellente femelle ou un bon yearling c'était intéressant.
Ils pouvaient «doubler», un tel pigeon ce qui signifie qu'il pouvait participer également dans la compétition pour les vieux pigeons.


En le «doublant» il pouvait gagner 2 (premiers) prix sur la même épreuve et ... il lui était possible de gagner de l'argent sur les deux concours.
Une femelle yearling pouvait même être engagée pour 3 compétitions, celle pour les femelles, celle pour les yearlings et celle pour les vieux.
Les courses de deux jours (à partir de 900 kilomètres et plus) sont une autre histoire, et des femelles ont souvent gagné sur ces concours.
Ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas, et personne ne peut l'expliquer, c'est juste un fait.


DESAVANTAGE

Ce qu'on appelle «doublage» avait néanmoins des inconvénients pour le colombophile moyen.

- Des documents supplémentaires devaient être remplis
- Il y avait des frais d'entrée en plus pour chaque compétition, ainsi que pour les feuilles de résultats supplémentaires.
- En outre ces «doublages» étaient souvent utilisés pour faire de la publicité. Les colombophiles montraient des pigeons qui avaient gagné 2 ou 3 premiers prix, alors qu'en fait, ils n'en avaient remporté qu'un seul. Les autres soit-disant premiers avaient été remportés sur le même concours.


En Hollande, on n'a jamais connu cette division.
On y joue en effet que deux types de pigeons; les jeunes et les vieux.
Donc en Hollande, un yearling est un vieux pigeon et il en est de même d'une femelle (yearling).
Cela a parfois conduit à des situations comiques.
Une fois j'ai entendu une conversation entre un éleveur néerlandais et un belge.
«Combien de vieux pigeons allez vous jouer l'an prochain?" demanda le Néerlandais.
«Quatre» fut la réponse.
Le colombophile Hollandais fut surpris.
Avait-il seulement quatre vieux pigeons?
Ce que le belge avait "oublié" de dire est que son colombier était également rempli avec 30 yearlings qu'il pouvait jouer.


RAISON

Tout a commencé vers l'année 2000.
De nombreux vainqueurs et as-pigeons, jusqu'aux concours de niveau national, étaient des femelles.
Par ailleurs on pu lire des articles au sujet de femelles extraordinaires dans des reportages colombophiles.
Puis Vanlint fit son apparition en 2002.
Il avait vécu à Taïwan pendant 21 ans, rentra en Belgique et commença à jouer aux pigeons.
Il suivi les conseils de son ami néerlandais W. De Bruyn pour jouer à la fois les mâles et les femelles et à la grande surprise de tout un peuple ses femelles volèrent de façon incroyable.
Bien sûr auparavant il y a eu des femelles supérieures; pensez à 'Fieneke' de Vervoort et à la mondialement réputée 'Paula' de Remi de Mey, mais ce devait être des exceptions pensaient les gens.
Mais il n'y a pas seulement Vanlint qui a fait froncer les sourcils aux gens.
D'autres amateurs tels que Jos Vercammen, Van Elsacker, Luc van Mechelen, Van Winkel, Broeckx, Verkerk et d'autres se sont montrés extrêmement performants avec des femelles.
Lorsque plus tard, à l'automne 2005, le jeune Eric Berckmoes était le meilleur Belge dans les Nationaux et qu'il s'est avéré que ses pigeons lauréats étaient des femelles , les personnes et la KBDB en particulier avaient matière à réflexion.

DEUX SYSTEMES

C'est un fait bien connu que le Klak aussi jouait les femelles mais c'est une autre histoire.
Il jouait au naturel, comme des Frères Janssen.

Mais pour jouer les femelles AUTREMENT qu'au naturel, il existe deux méthodes.

- Certains les jouent au veuvage, et ils ne jouent pas le partenaire (le mâle).
- D'autres, comme Van Elsacker, Verkerk, Vanlint, De Bruyn pratiquent le «double veuvage», le soi-disant« système allemand », qui implique que les femelles et les mâles sont joués ensemble.

J'ai moi-même pratiqué le «double veuvage» pour la première fois en 2005 et je ne l'ai jamais regretté. Dès le début, ce sont surtout les femelles qui étaient les pigeons à battre.
Je ne veux pas promouvoir cette méthode («double veuvage») comme la SEULE bonne méthode.
Pour beaucoup elle fonctionne mais d'autres méthodes sont également efficaces.
Il va de soit que vous pouvez pratiquer le «double veuvage» à la fois avec les jeunes et les vieux pigeons. Je vais traiter des pigeonneaux en premier lieu.


660-07

Le 660, mâle du 'Super Couple' chez Martial Maindrelle




PIGEONNEAUX

Pour jouer avec succès les jeunes pigeons 5 items sont d'une importance vitale.

A.
Les jeunes devraient être vieux de 3 mois minimum quand vous commencez à les entrainer.
En Belgique et en Hollande les nouvelles bandes sont remises le 1er Janvier, les amateurs veulent des jeunes aussi vieux que possible pour les concours, donc que font la plupart d'entre eux?
Ils accouplent leur éleveurs à la fin Novembre pour que les jeunes puissent être bagués la première semaine de Janvier.
J'ai dit «la plupart», puisque ceux qui participent aux concours de 2 jours ne pratiquent pas l'élevage hivernal.
Ils savent qu'ils ont un type de pigeon qui ne marche pas l'année de naissance, et donc la «reproduction hivernale» n'est pas très pertinente pour eux.
Cependant «L'élevage d'hiver» est le nom du jeu pour les "spécialistes des pigeonneaux" , car les lâchers d'entrainement peuvent débuter plus tôt avec des jeunes qui sont plus vieux et les précoces seront plus motivés puisque plus matures sexuellement.

Naturellement, il n'y a pas de sens de jouer le veuvage avec des oiseaux qui ne sont pas matures.

B.
Les pigeonneaux qui ne sont pas entraînés de manière adéquate ne réussiront rien.
Concernant les lâchers d'entraînement certains disent «le plus le mieux» mais ce n'est pas le cas. J'ai souvent vu des résultats en baisse en raison d'un abus de lâchers.

Bien sûr, vous ne pouvez commencer à entraîner que lorsque les pigeonneaux font spontanément leurs volées autour du colombier donc avec des pigeonneaux qui NE manquent PAS de condition. Entraîner de tels jeunes qui ne volent pas autour du colombier conduira inévitablement à de nombreuses pertes, indépendamment de la qualité.

C.
Vous avez besoin d'une famille qui vole bien dans leur année de naissance.
Certaines lignées ne le font pas, car elles mûrissent lentement. C'est une question d'hérédité et les colombophiles eux-mêmes savent mieux que quiconque quel type de pigeon ils ont.

D.
Le colombier (l'environnement) est très important aussi. Il est difficile de décrire comment un bon colombier devrait être, puisque les conditions climatiques jouent aussi un rôle.
Un colombier qui est bon près de la mer, où le temps est souvent venteux, peut être mauvais dans les terres.
Un colombier qui est bon en Belgique peut ne pas être bon à Taïwan.
Un colombier qui est bon dans une cour entre des bâtiments peut être mauvais dans un espace dégagé.
Quoi qu'il en soit: un bon colombier est chaud (pas trop), sec avec de l'air frais et sans courants d'air.

E.
Aujourd'hui plus que jamais vous avez besoin de pigeons qui ont beaucoup de résistance contre les maladies qui menacent sans cesse.


NATUREL OU PAS?

Les pigeonneaux peuvent être joués au naturel (sur le nid), au veuvage (les partenaires ne sont pas joués) ou au «double veuvage» (les deux sexes sont joués).
Dans le passé, Orléans a été la course que tout le monde voulait gagner en Hollande. Elle a été si populaire que près de 200.000 pigeons y ont été inscrits.
Certains amateurs essayèrent d'enloger leur pigeonneaux sur un jeune d'environ une semaine, ce qui nécessitait beaucoup de préparations et de calculs, mais ça valait le coup.
Le plus simple était de les accoupler avec des vieux pigeons.
C'était surtout les femelles qui gagnaient, mais il est bien connu que les femelles volent mieux que les mâles comme jeune, surtout quand elles sont jouées sur un nid.

Cependant la course naturelle a 2 inconvénients.

a. Les pigeons ne s'entraînent pas, il faut donc les forcer ou aller les lâchers sur la route.

b. Vous pouvez exploiter une bonne position pour seulement 3 semaines maximum (à partir du moment où les oeufs sont sur le point d'éclore jusqu'au moment où les jeunes ont environ 12 jours), mais aujourd'hui, les spécialistes veulent de bons résultats semaine après semaine et ne se concentrent plus seulement sur un ou deux concours.

Donc bien jouer toute la saison est impossible avec des pigeons qui sont au naturel.

Par conséquent jouer le «double veuvage» ( «avec la porte coulissante», ils disent) est ce que les spécialistes des pigeonneaux pratiquent de nos jours.

Comme je l'ai dit l'une des raisons est que, si les pigeons sont en bonne santé, vous n'avez pas à vous soucier des volées au colombier et vous n'avez pas besoin de les emmener sur la route.





026.jpg



TOUT D'ABORD

Jusqu'à ce que les pigeonneaux aient environ 3 mois, ils doivent être bien nourris ce qui implique un mélange qui contient suffisamment de protéines (pois).
Cela devra cependant changer avant que la saison de course ne commence.
Puis l'alimentation devra être plus légère (pas de pois ou très peu) et un traitement contre la trichomonose sera également bienvenu.
Quand je commence les lâchers d'entraînement les sexes ne sont pas séparés car il est difficile de jouer le « double veuvage» avec succès pendant 10 semaines, car les pigeonneaux s'y habituent et perdent leur motivation.
Par conséquent, je sépare les sexes lorsqu'il n'y a plus que 6 ou 7 courses à disputer.
Je trouve qu'ils sont à leur meilleur niveau environ un mois après que vous ayez séparer lsexes.


ET PUIS

Une fois que les mâles et les femelles sont séparés le «double veuvage» est simple.
Les deux premières semaines, je les prends pour un court lâcher le jeudi après-midi.

De retour à la maison ils trouvent la porte, qui séparait les sections, ouverte ainsi que les nichoirs.
Dans la soirée, les pigeons sont séparés et le vendredi ils sont enlogés (je ne les laisse pas ensemble ce jour-là), et quand ils reviennent d'un concours ils peuvent rester ensemble jusqu'à la tombée de la nuit.
Contrairement à d'autres qui ont laissé les deux sexes ensemble le jour de l'enlogement, je préfère la veille.
Ainsi, ils sont enlogés plus calmes, ce qui est important par temps chaud ou lorsque les pigeons doivent rester plus longtemps dans les paniers.
Après le jour du concours, lorsque les sexes sont séparés de nouveau, ils doivent s'entraîner une fois par jour.
L'entrée du colombier est fermée pendant au moins une heure, puis je les fais rentrer.
Je n'aime pas les rotations. Donc, les femelles doivent aller dans leur section et les mâles dans la leur. Et si les femelles ont des mœurs lesbiennes?
Pour les pigeonneaux ce n'est pas un problème; cela peut même motiver les autres qui sont rendues jalouses.
Pour la même raison, il n'y a pas de problème non plus si les pigeons, après une course, «prennent» un autre partenaire.


ENFIN

Cette méthode est l'une de celles qui devrait fonctionner. Si ce n'est pas le cas, la santé des pigeons est déficiente, leur qualité est déficiente ou bien les deux.
Je ne parle pas de la partie médicale, car ce n'est pas aussi important que beaucoup le pense.
La plupart des spécialistes des pigeonneaux traitent contre la trichomonose pendant 5 jours avant de commencer à entraîner. Les mois qui suivent ils les traitent toutes les 3 semaines pendant 2 jours.
Donner des électrolytes aux oiseaux par temps chaud ne sera pas un mal.
Pour la partie médicale cela devrait être suffisant.
Et qu'en est-il des problèmes respiratoires?
Ce sont souvent les pigeons des mêmes éleveurs qui en souffrent.
L'erreur qu'ils font, c'est qu'ils essaient de résoudre ce problème en traitant alors qu'ils devraient en trouver la cause, que l'on trouve souvent dans des colombiers qui sont surchargés ou exposés aux courants d'air.
Le « Double veuvage» avec des vieux pigeons ne diffère pas vraiment beaucoup.

VIEUX PIGEONS


En Allemagne, les amateurs pratiquent le «double veuvage» avec les vieux pigeons depuis longtemps.

En Hollande et en Belgique, il est devenu populaire ces dernières années.
Avant 2005, je jouais (environ) 25 mâles au veuvage.
Naturellement, ces mâles avaient une partenaire, partenaire qui n'était pas jouée, et donc j'avais besoin de 50 pigeons afin d'être en mesure d'en jouer 25.
Mais jouer seulement les mâles comme j'avais l'habitude de le faire de nombreux amateurs le font encore.
Regardons la vérité en face.
Il est juste impensable que votre pire mâle soit meilleur que la meilleure femelle, alors pourquoi jouer les mâles douteux et pas les femelles?
Jouer les deux sexes est également utile pour juger de la qualité des femelles.
Donc un des grands avantages du «double veuvage» est que vous avez besoin de moins de pigeons et que vous en apprendrez davantage sur la qualité des deux sexes.


DEBUT


Je vais décrire une méthode qui a prouvé fonctionner pour les autres et chez moi également. Commençons par le début.
En automne, après la mue, je mets mes voyageurs dans 2 sections adjacentes, disons les femelles dans le compartiment 1 et les mâles dans la section 2.
Quand je les accouple fin Novembre ils sont sur le nid dans la section 2.
Le colombier 1 est alors vide.
Comme je ne conserve que des pigeons dans lesquels j'ai confiance, je pratique l'accouplement libre et ... je gardes également les pigeonneaux issus de ces voyageurs.

Si vous avez une bonne lignée et que vous sélectionnez sévèrement tous les couples peuvent donner de bons jeunes, donc je ne comprendrai jamais les gens qui ne veulent que des pigeonneaux sous les éleveurs.

Un 'reproducteur' n'est pas plus qu'un nom que nous donnons à un pigeon.
De nombreux bons jeunes ont été élevés sous les voyageurs, même parfois sous des yearlings. De plus, cela ne peut être que bénéfique pour la condition et la motivation des voyageurs s'ils ont été autorisés à choisir leurs partenaires et ne sont pas obligés d'accepter celui que nous avons à l'esprit pour eux.

A NOUVEAU SEPARES


Lorsque les jeunes sont sevrés je mets les femelles dans le (leur) compartiment 1 à nouveau.
Naturellement, elles veulent retourner dans le compartiment 2 lorsque je leur fais faire la volée car elles savent que les mâles sont là, mais le colombier est fermé et bien sûr, elles ne peuvent pas voir les mâles.
Lorsque je laisse les mâles sortir c'est la même histoire: ils doivent aller dans leur section après la volée.
Dans la section 2, les cases sont ouvertes, et celles de la section des femelles sont fermées afin de les empêcher de s'accoupler entre elles.
Si les femelles adoptent des mœurs lesbiennes vous avez un problème, puisque cela ne changera pas quand elles seront jouées.
Afin d'éviter ce problème, je les laisse avec les mâles une demi-journée en milieu de semaine de sorte qu'elles n'«oublient» pas leur partenaire.
Deux semaines avant que la saison des concours ne commence les pigeons sont accouplés à nouveau dans le compartiment 2.
En attendant, je commence à les entraîner et, quand ils reviennent au colombier la porte entre les 2 sections est ouverte ainsi que les nichoirs dans les deux sections.
Naturellement, tous les pigeons veulent être dans le compartiment 2, puisque c'est là qu'ils avaient leurs nids auparavant.
Quand les oeufs ont 4 ou 5 jours, ils sont enlevés et 3 jours plus tard, les femelles sont retirées de nouveau dans leur 'section 1'.
Ainsi tout est prêt pour la saison de course.

SAISON DE CONCOURS

Une fois la saison de course démarrée, il n'y a rien de plus simple que de le «double veuvage». Les sexes sont séparés, mais peuvent «se rencontrer» au milieu de la semaine pour quelques heures et lorsqu'ils rentrent d'un concours.
Certains champions enferment les femelles, d'autres non et il y a des champions tels que G&B Verkerk qui les ont en volière ouverte.
J'ai essayé toutes ces méthodes et n'ai trouvé aucune différence.
Dans leur compartiment, les femelles peuvent se poser sur un «perchoir en V» pour les empêcher de s'accoupler.
Une fois les pigeons rentrés d'un concours, je les laisse ensemble jusqu'à la tombée de la nuit.
Quant à la volée autour du colombier je n'ai trouvé en fait aucune différence si vous entraînez les femelles le soir et les mâles dans la matinée, ou l'inverse.
Une volée quotidienne est assez suffisante, car les pigeons en bonne santé volent un train d'enfer,en particulier les femelles.
Pour l'alimentation je garde également les choses simples et je donne aux pigeons la même (légère) alimentation toute la semaine, car je joue seulement le demi-fond.
Si je jouais les concours de fond le mélange ne serait pas aussi léger.

QUELQUES REFLEXIONS

Comme il existe plusieurs façons de jouer le «double veuvage» avec succès j'ai fais beaucoup plus attention aux avantages et aux inconvénients.
Mais il existe un autre grand avantage dont je n'ai pas encore parlé.
Sur leur chemin vers le lieu de lâcher les femelles ne se battent pas dans les paniers, elles sont plus calmes ce qui peut expliquer pourquoi elles récupèrent beaucoup plus vite que les mâles.
Par conséquent, les femelles peuvent être jouées chaque semaine, plus encore, elles devraient l'être!
Leur donner un repos d'une semaine ne leur sera pas bénéfique, bien au contraire.


Lorsque par le passé, quelqu'un me demandait comment une bonne femelle de 3 ans avait volé il réagissait souvent par un «Et c'est tout?" après avoir vu les résultats.
«Bien sûr » lui disais-je alors, en ajoutant« elle n'a été jouée que comme pigeonnelle ».


Mais ... les temps ont changé en effet.

http://colombophilie.over-blog.com/article-double-veuvage-105803296.html

Mots clés: double, veuvage, colombophilie, pigeon voyageur.

_________________
جميعا من اجل رياضة حمام السباق في المستوى

http://www.pigeonsdumaroc.com  d.maroc << موقع حمام المغرب
http://colombophilie-maroc.purforum.com << المنتدى المغربي الحر لحمام السباق
Revenir en haut Aller en bas
http://jamal-loft.skyrock.com
hamza el ambary
modérateur
modérateur
avatar

Facebook hamza colombophile asscfbs
Nombre de messages : 211
Ville : fkih ben salah
Téléphone : 0626505184
Nom : el~ambary
Prénom : h@mz@
Association : assc fkih ben salah
Points : 221
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Double veuvage   Dim 1 Juil - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Double veuvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» double rouge
» La royale suite 95 double!!!Photos bas p.1
» Monter une double rampe de neons sur mon aqua d'origine
» Filtre Mousse Eponge double sur eBay d'Hong Kong
» Le double-clic

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pigeon maroc, Forum Maroc :: Pigeons et Colombophilie :: Généralités de la colombophilie marocaine - مواضيع عامة-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet